10 conseils pour faire des économies d’électricité

Après avoir fait le point sur votre consommation d’électricité, vous voulez réduire celle-ci ? Voici 10 conseils vous aidant à y parvenir et à relever le défi !

1- Choisissez bien vos appareils électriques

Vos appareils électriques peuvent augmenter sensiblement votre consommation d’électricité. Lors de l’achat, privilégiez les appareils moins énergivores et vous verrez toute la différence ! L’étiquette énergétique A+++ est à vérifier (un appareil avec cette étiquette consommera moins d’énergie par rapport à un appareil classé A en effet). Misez également pour des appareils multifonctions (3 ou 4 en 1 par exemple). Eh oui, achetez et utilisez moins d’appareils et votre portefeuille vous en remerciera. En outre, achetez intelligemment. Côté consommation énergétique, un ordinateur portable est plus intéressant rapport à un ordinateur de bureau par exemple. Les plaques de cuisson à induction sont également plus économes par rapport aux plaques vitrocéramiques et aux plaques électriques classiques). Concernant les appareils de chauffage, faut-il encore rappeler que l’idéal serait de toujours investir dans des appareils intelligents ?

2- Evitez de laisser en veille vos appareils électriques

Télévision, ordinateur, console de jeux, cafetière, four à micro-ondes, grille-pain, etc., tous ces appareils consommeront d’énergie, s’ils sont mis en veille (et ce, même s’ils sont éteints) ! Après l’utilisation, ayez alors le réflexe de débrancher tous vos appareils électriques. Puisqu’un chargeur électrique consommera également de l’électricité, même quand il n’est plus relié à votre appareil, pensez également à le débrancher de la prise une fois votre appareil alimenté. L’utilisation des multiprises vous évitera les consommations fantômes (bien évidemment, la multiprise doit être éteinte lorsque l’appareil est éteint). Et pourquoi ne pas miser pour des prises intelligentes, lesquelles peuvent détecter et arrêtez automatiquement les appareils mis en veille ?

3- Soyez malin lors de l’utilisation de vos équipements de chauffage

Le saviez-vous ? En diminuant de 1 °C la température de chauffe, vous pouvez réaliser une économie de 7 % sur votre facture énergétique ! Pour réduire votre consommation, pensez donc à chauffer légèrement moins. Dans les pièces de vie, une température de 19 °C fera certainement l’affaire. Dans les chambres, vous pouvez miser pour une température de 16 °C (pour ne plus sentir le froid, les gros pulls, les plaids, etc. seront vos meilleurs alliés en hiver !).

Pour favoriser un sommeil de qualité, mais toujours dans l’optique de réduire votre consommation énergétique, la nuit, baissez (mais pas trop) le chauffage de votre chambre. D’ailleurs, la nuit, il vous est tout à fait possible de diminuer la température dans toute votre maison (mais pas en dessous de 16 °C).

Lors de vos absences, n’oubliez pas en outre de diminuer la température de chauffage. Pour vos absences de plus de 24 heures, la meilleure solution serait de mettre votre appareil en hors-gel.

Et s’il y a un détail qu’il faut ne pas oublier, c’est qu’en programmant votre chauffage, vous pouvez également diminuer votre consommation énergétique. En effet, la programmation vous permet de chauffer à la température idéale, mais aussi quand il le faut (donc au bon moment). Pour une performance optimale de vos radiateurs, dégagez l’espace devant ceux-ci et pensez à les dépoussiérer de temps en temps.

4- Dites oui à un système d’éclairage efficace

Préférez les ampoules qui consomment moins d’énergie. Pour ajuster la luminosité en fonction de vos besoins, pensez à des variateurs d’intensité. Toujours pour une efficacité optimale, n’oubliez pas de dépoussiérer vos ampoules de temps en temps. Et pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle, et donc de l’éclairage naturel, la pose d’un puits de lumière s’impose. En extérieur, ce qu’il vous faut c’est l’éclairage solaire.

5- Aérez !

En aérant votre pièce, non seulement vous purifiez l’air, mais vous diminuez également le taux d’humidité. C’est vraiment important puisqu’il est bien plus difficile de chauffer une pièce si le taux d’humidité y est élevé. Vous n’avez pas à aérer trop longtemps votre pièce (10 minutes feront certainement l’affaire). Bien entendu, vos appareils de chauffage doivent être éteints lors de l’aération. Si ce n’est pas encore fait, pensez à investir dans un système de ventilation efficace tel qu’une VMC.

6- Maîtrisez votre consommation d’eau chaude

Vous utilisez un chauffe-eau ? Des gestes simples vous permettront de diminuer la consommation électrique liée à l’utilisation de cet appareil. Plutôt que de vous laver les mains à l’eau chaude, préférez l’eau froide ainsi que les douches aux bains. Retenez également qu’il est inutile de régler votre chauffe-eau à une température élevée. De plus, vous ne devez pas le laisser en marche durant vos vacances.

7- Optimisez le fonctionnement de tous vos appareils électriques

Dans votre cuisine, plutôt que d’utiliser votre four classique, utilisez votre four à micro-ondes pour chauffer vos plats. Pour bouillir de l’eau, ce que vous devez utiliser c’est votre bouilloire, mais pas une casserole ou encore votre four à micro-ondes. Lors de la cuisson, évitez la déperdition d’énergie (couvrez par exemple vos casseroles). De même, pensez à toutes les solutions qui vous permettent de réduire le temps de cuisson : cocotte minute, four à chaleur tournante, etc. Quelques minutes avant la fin de cuisson, éteignez votre plaque ou votre four. Pour le nettoyage de votre fou, évitez le nettoyage à froid.

Vous qui utilisez un congélateur, installez cet appareil dans une pièce non chauffée. N’oubliez pas de le dégivrer de temps en temps et surtout de nettoyer ses grilles arrière et ses joints. Evitez autant que possible la déperdition énergétique et n’y placez que des aliments froids. Vous utilisez plutôt un réfrigérateur ? Là encore, évitez les déperditions d’énergie, mais aussi, assurez-vous que les joints d’étanchéité sont toujours en bon état. Si vous devez investir dans un nouveau réfrigérateur, optez pour un petit réfrigérateur que vous allez remplir correctement.

Concernant la climatisation, même si vous utilisez un climatiseur, faites en sorte que votre pièce puisse bénéficier de la climatisation naturelle.

Et qu’en est-il du lave-linge ? De préférence, optez pour les lavages à basse température, sans prélavage, ou à froid. Sachez que votre appareil doit être plein avant la mise en route. Il vous est impossible de sécher naturellement votre linge ? Dans ce cas, ce qu’il vous faut c’est un sèche-linge qui peut s’arrêter automatiquement une fois votre linge parfaitement sec. D’ailleurs, essorez bien votre linge avant de le placer dans l’appareil. Et de temps en temps, nettoyez les filtres à peluche.

8- Investissez dans les éléments électriques indispensables

Pour mieux maîtriser votre consommation, nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser un délesteur, un compteur d’énergie modulaire ainsi qu’un contacteur heure creuse.

9- Optimisez l’isolation de votre maison

Si votre maison n’est pas correctement isolée, les déperditions thermiques seront importantes. Par conséquent, vous devez solliciter davantage vos équipements de chauffage (surtout en hiver). En optimisant l’isolant de votre maison, évitez le gaspillage énergétique et réduisez significativement votre facture d’électricité. Les travaux d’isolation doivent concerner tous les postes de votre logis : toiture, combles, mur et sol. Pensez également à isoler vos portes et fenêtres.

10-Pensez aux énergies renouvelables, donc aux énergies vertes.

En investissant dans les énergies renouvelables, vous verrez, vous allez réduire considérablement votre consommation électrique. En fonction de vos besoins et de vos attentes, il y aura une solution adaptée. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel.